Projet pédagogique


FINALITE DE L'IFCASS

Les actions de formation à l’IFCASS visent :


L’intégration professionnelle et sociale des stagiaires
Le développement de leur autonomie et de leur responsabilité
La promotion professionnelle

La mission centrale de l’IFCASS est de permettre ce processus d’intégration, d’autonomie, de promotion à travers la mise en œuvre d’actions de formation dans le domaine sanitaire et social.


VALEURS FONDATRICES

A tout moment de la vie, la construction de compétences à travers l’’acquisition de nouvelles connaissances, la maîtrise des méthodes d’acquisition de ces connaissances, la maîtrise de la communication, le développement des savoir-faire, des savoir-être, aident à l’insertion professionnelle.

Le développement de la créativité, l’engagement dans le travail, la capacité de mener à bien son projet professionnel, permettent d’accéder à l’autonomie et à la responsabilité.

L’adhésion aux valeurs liées à l’idée de citoyenneté, le respect de l’autre, la prise en compte de la diversité, la solidarité, l’ouverture sur le monde, la tolérance, la participation à la vie de la cité, permettent l’intégration sociale.


PRINCIPES PEDAGOGIQUES

Pour construire de nouvelles compétences, tout individu a besoin d’être acteur de sa formation ; pour cela, le formateur accompagne le stagiaire tout au long de son apprentissage.

Cette conception de l’apprentissage centrée sur l’apprenant redéfinit la place du stagiaire et du formateur et renvoie à la qualité de la relation pédagogique.

* Le stagiaire construit ses savoirs à partir de ce qu’il est, de ses connaissances, de ses besoins, de ses désirs, de ses savoirs, de ses expériences, de ses représentations, de ses motivations :
Le formateur prend appui sur toutes ces dimensions de l’apprentissage pour réactiver les processus cognitifs.

* Le stagiaire apprend de et avec ses pairs, la qualité de son apprentissage dépend de la qualité des interactions dans le groupe et avec les formateurs :
Le formateur s’appuie sur la dynamique des groupes.

* Le stagiaire progresse d’autant plus vite qu’il se sent en sécurité dans le groupe dans lequel il est inséré, qu’il a le sentiment d’appartenir à ce groupe :
Le formateur établit un climat de confiance réciproque, où chacun peut s’enrichir de l’expérience de l’autre.



LA DEMARCHE PEDAGOGIQUE


Pour mettre en œuvre des formations en adéquation avec ces principes pédagogiques, l’IFCASS a développé les axes suivants :


1. Le travail en équipe


L’équipe de l’IFCASS est constituée de professionnels de la santé et du social, d’enseignants et d’intervenants ponctuels sur des aspects spécifiques de la formation.
Une demi-journée hebdomadaire de concertation permet aux équipes des différentes filières de travailler ensemble pour :


Décloisonner les enseignements et travailler de manière transverse,
Confronter les différentes méthodes d’apprentissage,
Echanger les points de vue, débattre.

2. La coordination


Chaque formation est dotée d’un formateur-coordinateur responsable de :


La mise en œuvre de la formation
L’animation de l’équipe pédagogique
L’articulation des contenus de formation
L’harmonisation des pratiques d’évaluation

Il travaille en liaison étroite avec l’adjointe pédagogique de l’IFCASS qui l’aide dans l’exercice de ses fonctions.


3. Le tutorat

Le tutorat est l’un des moyens dont s’est doté l’IFCASS pour assurer sa mission d’accompagnement des stagiaires; il les aide à faire face aux difficultés qu’ils rencontrent dans leur parcours de formation.

Les objectifs du tutorat sont :


Aider les stagiaires à s’insérer à l’IFCASS et à l’environnement local.
Les aider à consolider leur projet professionnel
Les aider à profiter pleinement de leur temps de formation

Rôle du formateur-tuteur :
Il évoque et aide à résoudre les problèmes tenant aux difficultés d’apprentissage (organisation du travail, méthodologie, gestion du temps, compréhension...) Il fait le point avec le stagiaire sur ses besoins spécifiques et en informe les formateurs concernés.
Il a un rôle de conseiller dans les stratégies mises en place par les stagiaires pour atteindre leurs objectifs.
Il aide les stagiaires à accéder à l’autonomie et à la responsabilité en veillant à ce qu’ils se projettent dans l’avenir.


4. Les mises en situation professionnelles


Les formations dispensées à l’IFCASS qui ne sont pas réglementées par des textes officiels (préparations aux concours) bénéficient de mises en situation professionnelles. L'immersion dans le milieu professionnel choisi est indispensable au processus de formation : elle permet le développement de l’autonomie, des capacités d’adaptation et la maturation du projet professionnel.


5. Le travail en groupes restreints


Le travail en groupes restreints est un outil efficace d’apprentissage, de développement et d’intégration. Il permet :


Le développement cognitif :


Acquérir des savoirs spécifiques avec intégration plus forte que par le biais d’un cours magistral
Permettre aux élèves d’être actifs et de construire eux-mêmes leurs savoirs
Apprendre à traiter l’information afin de se l’approprier et de structurer son savoir
Développer le goût et le plaisir de la recherche
Renforcer l’esprit critique

Le développement de l’autonomie et l’épanouissement de la personnalité :


Développer les échanges, l’écoute, l’expression individuelle au sein d’un groupe
Renforcer la solidarité, le respect de l’autre et de sa parole
Renforcer le sentiment d’appartenance au groupe
Apprendre à travailler et à vivre avec les autres

6. L'évaluation


L’évaluation fait partie intégrante du processus de formation ; elle doit permettre aux stagiaires de mesurer là où ils en sont et ce qui leur reste encore à parcourir pour atteindre les objectifs de progression fixés par l’équipe pédagogique en fonction des exigences des concours et des diplômes.

L’évaluation à l’IFCASS se décline à travers trois axes :


L’évaluation formative permet de faire le point régulièrement avec chaque stagiaire, sur les capacités et les compétences en voie d’acquisition ou déjà acquises, les procédures mises en place pour les acquérir. C’est une aide apportée au stagiaire qui construit son savoir ; elle permet de valoriser le travail effectué.
L’auto-évaluation vient en complément de la première ; elle permet au stagiaire de repérer ses difficultés et de se fixer des objectifs. Elle développe la responsabilité, l’autonomie, la motivation. Le stagiaire se repère dans son apprentissage qui prend sens.
L’évaluation normative vient en dernier pour mesurer à intervalles réguliers l’état des savoirs par rapport à la norme imposée par les concours et les diplômes.

7. Le centre de ressources documentaires

Le CDI est un outil indispensable au processus de formation ; son organisation permet la consultation sur place des documents, les emprunts, les séances de travail individuelles ou collectives.

Les stagiaires y trouvent la documentation et la presse spécialisées dans leur champ professionnel.

Le développement des nouvelles technologies renvoie à l’idée maîtresse du projet pédagogique : passer d’une pédagogie centrée sur le contenu à une pédagogie centrée sur l’apprenant.

La salle multimédia attenante au CDI permet à tous d’avoir accès à l’informatique et à l’Internet.

Toutefois, l’apprentissage à l’aide des nouvelles technologies ne peut se concevoir sans médiation humaine d’où l’importance du rôle du formateur.


Vous pouvez télécharger le réglement intérieur de la formation.



(C) 2008 - Tous droits réservés

Imprimer cette page